Colonies de vacances pour ados : Guide pratique

CE QU'IL FAUT SAVOIR AVANT DE PARTIR

Un carnet voyage est adressé à chaque participant(e) avant la date du départ. Il contient toutes les informations pratiques sur le déroulement du séjour ou du voyage. Néanmoins, il est bien légitime de s’inquiéter du soin apporté à ces détails, c’est pourquoi nous vous proposons de découvrir dans les pages de ce guide, les réponses aux principales questions techniques et pratiques concernant l’organisation et le déroulement des séjours de vos enfants.

N’hésitez pas à prendre contact avec CAP JEUNES, pour plus de renseignements.

ASSURANCES

Elles sont souscrites par CAP JEUNES pour tous les enfants inscrits sur nos séjours. Ces Assurances couvrent les risques d’accident corporel ou matériel, la Responsabilité Civile Professionnelle, l’Assistance Rapatriement et les frais d’hospitalisation.

Attention, même une très bonne assurance a ses limites :

Il existe des sinistres qui sont exclus de tous les contrats : ceux où la responsabilité d’un jeune serait engagée comme la destruction volontaire, le vandalisme, le vol, la violence envers un tiers (avec conséquences physiques ou matérielles) sont formellement exclus de tous les contrats.

L’argent en espèces, les objets de valeur (tels qu’appareils photos, baladeurs et bijoux) ne sont, en cas de perte ou de destruction, pas couverts par nos Assurances.

L’HYGIENE ET LA SANTE

Sur tous les séjours et voyages de CAP JEUNES, une Assistante Sanitaire est présente et veille sur la santé des enfants et des jeunes. Au moindre doute, elle fera intervenir le médecin. Elle veille également à la bonne application et au suivi de tout traitement médical ou régime alimentaire.

La toilette est une “activité” quotidienne en centre de vacances. L’assistante sanitaire y veille tout particulièrement.

- Traitement médical

Si votre enfant suit un traitement médical, il sera demandé une ordonnance lisible. Les médicaments devront être rangés dans la valise et dès l’arrivée au centre l’Assistante sanitaire prendra en charge le suivi du traitement.

- Information médicale confidentielle

Il est tout à fait indispensable que des informations médicales importantes, ou même secondaires, concernant un(e) participant(e) soient indiquées par les parents sur la fiche sanitaire de liaison (jointe avec le dossier d’inscription) au moment de la réservation : ces informations sont et restent confidentielles. Seuls le (ou la) responsable du séjour et l’assistante sanitaire en prennent connaissance.

- Le repos et le sommeil

La règle générale à tous nos centres et pour tout le monde prévoit le lever des enfants entre 07h00 et 08h30 le matin (certaines grasses matinées du dimanche décalent le lever d’une heure) et un coucher régulièrement programmé avant 22h00 pour nos centres enfants. Quelques fois, lors de soirées exceptionnelles (veillées spectacles), le coucher peut être décallé.
Pour nos séjours Adolescents, le coucher est plus tardif, tout en se voulant raisonnable. Le lever reste stable le matin, soit entre 07h00 et 08h30. En toute logique « l’activité » du sommeil a lieu la nuit !

- Les frais médicaux remboursables

Tout soin est une dépense médicale et toute dépense médicale est par définition remboursable. CAP JEUNES se charge de faire l’avance de ces frais. Au retour de votre enfant, la famille nous règle la facture de ces frais médicaux contre l’envoi des feuilles de soins afin qu’elle puisse obtenir le remboursement par son centre de Sécurité Sociale et éventuellement sa Mutuelle. Les parents s’engagent à régler le montant des frais médicaux remboursables avancés par CAP JEUNES.

LE COURRIER

Dès leur arrivée au centre, les enfants sont tous invités à écrire à leur famille. Ce courrier fait l’objet d’un pointage, mais d’aucun contrôle. Le courrier reçu a également toute son importance, n’oubliez pas d’écrire vite (car le séjour est court) à votre enfant. Nous nous permettons de vous déconseiller vivement l’envoi de friandises et autre colis de bonbons.

Le courrier des adolescents n’est pas pointé : pour les jeunes de 14 à 17 ans, nous nous contentons de les inciter régulièrement à remplir leur “devoir d’information” auprès de leurs parents, mais nous ne pouvons en aucun cas effectuer de pointage. Attention : dans certains pays, l’acheminement du courrier peut être très long. Par exemple, depuis l’Amérique un courrier “arrive” une huitaine de jours après son envoi.

LES MESSAGES DE LA BONNE ARRIVEE DES GROUPES

Les Familles peuvent être informées de la bonne arrivée à destination des enfants et des jeunes en joignant nos permanences, ouvertes tous les jours (dimanche et fêtes compris). A tout moment de la journée et de la nuit, chaque responsable de séjour, de centre ou de voyage peut -sans aucune difficulté- joindre, en cas de problème ou d’imprévu, un des responsables de CAP JEUNES.

LES VETEMENTS - LES OBJETS DE VALEUR

Nous nous permettons d’insister en demandant, au moment de la préparation de la valise ou du sac de voyage, de privilégier l’essentiel et d’éviter le superflu. Il faut absolument apporter avec soi le minimum indispensable et ne pas se charger de l’inutile. Les vêtements doivent être pratiques, solides, de préférence en coton, et doivent être prêts à “supporter” le traitement parfois brutal des laveries et autre pressing (pour les voyages longs courriers). Inutile de venir avec des beaux habits de marques et neufs.
Une bonne vieille paire de tennis remplacera les chaussures dites de marche. Le lavage du linge n’est pas assuré sur nos séjours SKI. Pour l’étranger, nous prenons à notre charge les frais de laverie automatique.

Il est déconseillé de venir avec des bijoux, montres de valeur ou des objets personnels chers (appareils photos, baladeurs, caméra, etc...) qui en cas de disparition ou de détérioration, ne pourraient être remboursés.

LA VALISE - LE SAC DE VOYAGE ET LA “BANANE”

Pour tous nos centres de vacances, la valise à roulettes reste le meilleur outil de transport des affaires. Pour les voyages à travers le monde, le sac de voyage est de loin le plus pratique et le plus conseillé. Dans tous les cas, la grosse “banane” ou le petit sac à dos sont quasi indispensables car très utiles pour avoir toujours à portée de mains l’indispensable !

LE NECESSAIRE A REPAS POUR TOUS LES CIRCUITS

Un bol, une assiette, un verre, un couteau, une cuillère, une fourchette, une gourde (aluminium), une lampe de poche, et vous voilà paré(e). Il faut prendre du solide. Si ce n’est pas très esthétique, c’est plutôt un bon signe sur la solidité de l’ensemble... qui doit tenir 10, 15 jours ou 3 semaines (selon le voyage)!

SE PROTEGER LA PEAU, LA TETE ET LES YEUX

Cela frise “l’obligatoire” ! Il faut toujours -de 4 à 17 ans-, se munir de sa crème solaire haute protection et d'une paire de lunettes de soleil. Le soleil au ski est souvent “traître”. La prévention contre les méfaits du soleil est une constante sur tous nos séjours. Il est indispensable d’y veiller.

L’ARGENT DE POCHE

Seules les dépenses personnelles telles que l’achat de timbres, cartes postales, d’un souvenir ou d’un petit cadeau que l’enfant souhaite apporter à ses parents, peuvent être directement réglées avec son argent de poche. Nous demandons aux parents de confier aux enfants une somme d’argent raisonnable.

- Pour les “tout-petits” un montant de 10 euros est un très grand maximum.
- Pour les enfants, les sommes ne “devraient” pas dépasser les 25-30 euros pour un séjour de ski de 8 jours. Cet argent doit être placé sous enveloppe cachetée, portant nom, prénom et montant de la somme, le tout rangé dans la valise. Cette somme sera confiée à l’animateur. Une fiche d’argent de poche détaillant les dépenses au cours du séjour, et contenant le solde éventuel, sera remise dans la valise, le jour du retour.

- Pour les voyages jeunes à l’étranger il est important de savoir que le coût de la vie n’est pas la même selon le pays visité. De plus, il faut savoir que les tentations de consommations restent très fortes au Canada et aux Etats-Unis, mais dans tous les cas il faut toujours se montrer raisonnable.


Il ne faut pas venir avec trop d’argent, (le but premier du voyage n’est pas forcément d’acheter pour acheter !) et surtout refusez de prendre des commandes (jeans ou baskets aux USA par exemple) pour vos amis, car cela va vous préoccuper de trop et vous charger davantage au moment du retour.


Il ne vous sera jamais demandé de participation financière pour quoi que ce soit, de fait votre argent personnel ne vous servira qu’à des dépenses personnelles. Il nous semble qu’un montant d’environ 150 euros pour un voyage de 10 ou 15 jours est un “maximum” très raisonnable, convenable et surtout suffisant. Se munir de travellers chèque en devises locales ou en euros est très pratique et sécurisant. (Pour la Tunisie aucun change n’est possible depuis la France, il se fait donc sur place contre des euros).

Attention, tout jeune de 14 à 17 ans qui garde avec lui son argent (ce qui bien sûr est son droit le plus strict) en est totalement responsable.


CE QUE LES JEUNES DE + DE 13 ANS ET LEURS PARENTS DOIVENT SAVOIR ...

Si tout est fait pour rendre le voyage le plus agréable possible, la réussite de celui-ci dépend pour une grande part de l’engagement de chacun dans le groupe et le respect des autres et des règles de vie communes à toutes et tous.

- La participation à la vie collective
Dans le cadre de nos circuits, elle est indispensable et obligatoire : préparation des repas, tâches matérielles quotidiennes, montage et démontage du camp (pour les voyages d’été où l’hébergement se fait sous tentes dans des campings), rangement quotidien des affaires …

- La consommation de tabac
S’il n’est pas interdit de fumer (uniquement pour les jeunes dont les parents ont confirmé et signé - sur le bulletin d’inscription - l’autorisation) il est important de savoir que la consommation de cigarettes est très fortement limitée dans l’espace et dans le temps et qu’il est absolument interdit de fumer dans les tentes, les chambres d’hôtel, le car et tous les lieux publics.

- La drogue et l’alcool
Sont absolument proscrits sur tous nos séjours. Il est impossible de “négocier” quoi que ce soit sur ces questions. Dans le cas de la drogue le produit ne sera pas conservé (comme preuve) mais détruit comme précaution élémentaire . En cas d’incident, même minime, le rapatriement disciplinaire du jeune concerné, en liaison avec sa famille, sera immédiatement enclenché. Tous les frais du voyage retour resteraient à la charge des parents.

- Le vol
Tout vol engendre rigoureusement les mêmes conséquences, à savoir, un rapatriement - aux frais des parents - du jeune concerné. Le vol a l’intérieur du groupe, dans un magasin ou autre lieu public, n’est pas acceptable. Les parents doivent précisément informer leur(s) enfant(s) que les risques dans certains pays (plus particulièrement les Etats-Unis) sont absolument considérables (procédures policières et judiciaires, frais de justice, expulsion, jugement, frais de rapatriement à cause du vol d’un bien d’une valeur de moins de 30 EUROS).

Ces deux consignes (drogue et vol) ne sont et ne seront jamais négociables.

- Le quartier libre
Il est possible, dans certains pays et certaines villes, que nous organisions de courts quartiers libres. Ils sont toujours mis en place selon des règles (espace et temps) très précises. Les quartiers libres en soirée ou dans des sites qui ne répondent pas à des normes de sécurité suffisantes ne sont pas organisés.

- La discothèque
Dans certains pays (Europe du Nord, Etats-Unis ou Canada) l’accès à la discothèque n’est pas autorisé pour les jeunes de moins de 21 ans. Dans les autres pays, l’entrée à la discothèque se fera toujours sous deux simples et légitimes conditions :
- Les jeunes seront toujours accompagnés par l’Equipe du séjour.
- La discothèque sera limitée à 2 ou 3 séances sur un circuit de 3 semaines.
- Aucune consommation d'alcool autorisée.
- Pour les séjours au ski adolescents, la soirée dansante (ce qui suppose qu’il y en aura au moins une) sera organisée sur place (soit, dans le centre).

LE RESPECT - LE SAVOIR-VIVRE

Se montrer tolérant et respectueux envers ses collègues et camarades, envers l’Equipe d’encadrement qui a la responsabilité de la bonne marche du séjour, envers les populations des pays d’accueil et leurs modes de vie.

Les comportements grossiers, vulgaires, égoïstes et perturbateurs ne peuvent être acceptés, car ils sont totalement incompatibles avec une vie en collectivité harmonieuse : en cas de difficulté majeure, un seul avertissement officiel -valant mise en garde- sera notifié.

Tous les jeunes et leurs parents doivent impérativement adhérer, en parfaite connaissance de cause, à ces règles et principes clairement énoncés.